Se poser, un casque sur les oreilles pour se couper du bruit des travaux et essayer de ne pas tourner la tête vers la maison, se déconnecter quelques instants pour vous écrire, vous donner des nouvelles de la maison, des travaux, de cette aventure folle dans laquelle on s’est lancée.

Depuis le 1er avril dernier, on n’a pas fait autre chose que de se réveiller et se coucher la tête dans le chantier. On a décidé de vivre ici, même dans ces conditions, dès le deuxième jour, et on ne regrette pas du tout. On n’avait jamais fait quelque chose de semblable. Organiser le mariage de la maman de Lea, à côté, c’était easy et franchement reposant. Peu importe les jours de la semaine, et même la météo, on est sur le pied de guerre. Et bien entourés, parce que, on doit le dire, sans cette équipe formidable qu’on a autour de nous, on n’aurait pas fait un quart de tout ce qui a été accompli aujourd’hui.

En arrivant, il a fallu définir un plan de bataille, un planning pour savoir par où commencer, pour être efficace et cohérent. On a donc décidé de ne pas vraiment toucher à la petite maison existante, et de se concentrer sur la cabane pour les copains et de sa salle de bain, pour ensuite avoir un lieu terminé une fois qu’on démolirait tout dans la maison. Cette étape là est terminée, et on n’en revient toujours pas. Enfin, « terminée », évidement, il manque quelques finitions, la déco, mais le chalet est construit sur de belles fondations, il est bien isolé, et… il s’est vu agrémenté de toute la terrasse qui passe autour. Aujourd’hui, on vit dedans, on boit notre café le matin avec les écureuils et une vue inédite sur les bébés merles nourris par leurs mamans.

Les poissons du bassin vont bien, on n’aurait jamais pensé avoir des poissons à la maison, mais l’ancien propriétaire les ayant laissé, on les a gardé, et on s’y attache !

Le potager est également en place, reste à arroser et déguster les tomates des 22 plants de vieilles espèces du 17eme siècle ! Le poulailler, lui, est quasiment terminé, mais on accueillera les poules un peu plus tard dans l’été.

Aujourd’hui, notre plombier électricien est revenu de vacances, et comme les maçons viennent de finir leur boulot, il prend le relai. On se cache les yeux quand il dit « Oula, c’est quoi encore ici ? », ou on se marre quand il dit « J’ai un peu peur de casser le mur et de voir ce qui se cache encore derrière »… Cette maison nous réserve des surprises de tous les côtés. On  décide de prendre ça avec un grand sourire, sans baliser ou abandonner, on sait qu’on y arrivera, même si on doit y passer beaucoup de temps.

On aurait bien envie de raconter encore plein de choses, ma cousine qui tombe dans le béton tout frais, le terrain inondé et notre camp fait de bâches et piquets pour affronter l’orage, les 3 jours interminables à faire la faïence de la douche, les bandes de placo qui nous ont vues transpirer, tout ces fous rires, cette fatigue vraiment chouette, mais vous savez quoi ? On doit aller à Brico Dépot, pour la millième fois depuis deux mois, acheter des gaines, des regards, des câbles, des embouts femelles femelle… la liste est une fois de plus très longue, mais on est très fiers de nous : on apprend beaucoup de choses, on parle un langage différent, on utilise naturellement des mots improbables, et on grandit, et pour ça, on doit un immense merci à notre famille et aux amis, qui sont un soutien physique et moral sans faille.

Demain soir, on fait nos bagages, on part faire un truc encore dingue, on va essayer de vous faire un live. Dur dur de quitter le chantier, mais l’aventure s’annonce inoubliable !

xx

A&L

 

2

2 thoughts on “Alors, comment se passent les travaux ?

  1. Laury il y a 3 mois

    Quel beau projet qui prend forme..! En tout cas, ça donne de belles idées et perspectives pour une prochaine installation en France ou ici au Québec (même si les conditions climatiques viennent ajouter des petites contraintes haha). Est-ce que vous allez complètement reconstruire la maison principale en bois comme vous nous l’aviez expliqué il y a longtemps ? En tout cas, j’ai hâte d’en voir plus !
    xx
    Laury

  2. Mathiilde il y a 4 mois

    J’espère qu’on pourra en voir plus :) en tout cas c’est une super aventure ! Pleins de courage et à très vite j’espère ;)